La pinza ou pinsa de Venise

Il s’agit d’un gâteau traditionnel que l’on prépare en Vénétie, en Frioul et dans certaines vallées près de Trente pendant les fêtes de Noël et en particulier pour l’Épiphanie. A cette occasion, on allume des feux de joie (qu’on appelle”panevinì” dans la zone de Treviso).

Il semble que cette tradition dérive de rites purificatoires et propitiatoires de l’époque pré-chrétienne, quand les Celtes allumaient des feux pour gagner les bonnes grâces des divinités et brûlaient un pantin représentant le passé. Pendant que le feu brûlait, les paysans disposés en cercle, criaient et chantaient diverses formules de vœux.

De nos jours encore, on garde ce rituel, qui se déroule la veille de l’Épiphanie. La flamme symbolise toujours l’espoir et la volonté de brûler ce qui est vieux (en effet on brûle souvent “la vieille” posée au sommet du bûcher de bois). Quelquefois le bûcher est béni par un prêtre et le crépitement de l’eau bénite dans le feu est attribué au démon furieux qui s’enfuit. La direction de la fumée et des étincelles, soulevées exprès par les paysans au moyen d’une fourche, est interprétée comme un présage pour le futur. Plusieurs dictons populaires se réfèrent à ce rite.

On va maintenant vous donner tous les secrets pour préparer cette recette délicieuse de la pinsa.

Difficulté : FacilePréparation : 30 MIN.Cuisson : 90 MIN.
charset=Ascii

Ingrédients pour un moule de 25 cm de diamètre environ

  • Farine – 100 g
  • Farine de maïs pour la polenta – 180 g
  • Citron – 1 (pour le zeste)
  • Beurre – 50 g
  • Figues séchées – 125 g
  • Sucre – 100 g
  • Raisin sec – 75 g
  • Pignons – 30 g
  • Grains de fenouil – 30 g
  • Lait – 1/2 litre
  • Sel – 1 pincée
  • Grappa – 30 ml
  • Levure pour gâteau – 1 sachet

Préparation de la pinsa

Commencez par rincer le raisin sec et laissez-le tremper dans la grappa. Coupez les figues en petits bouts.

Faites bouillir le lait, puis versez la farine de maïs et faites-la cuire pendant 20 minutes. Ajoutez le beurre en morceaux, les grains de fenouil, le zeste de citron râpé et le sel. Mélangez bien.

Versez le mélange dans le bol de la planétaire (machine pour pétrir la pâte) avec le sucre. Dès que la polenta devient tiède, ajoutez le raisin sec avec la grappa, les figues coupées et les pignons. Ajoutez la farine blanche et la levure et continuez à mélanger avec le fouet K de la planétaire pour bien amalgamer tous les ingrédients.

Allumez le four à 170°. Versez la pâte sur un plat à four recouvert de papier sulfurisé (huilé), aplanissez-la bien avec vos mains humidifiées. Mettez au four pendant une heure et demie environ.

Une fois cuite, transférez la pinsa sur une grille à gâteau pour la laisser refroidir. Servez-la froide ; l’idéal est de la laisser reposer pendant 2 jours.

Conseils

Chaque famille et chaque localité a sa propre recette typique. Les ingrédients sont simples, pauvres et tirés de la tradition paysanne. On peut même y ajouter d’autres ingrédients, par exemple des fruits secs, selon notre goût ; le résultat sera toujours savoureux. Si vous n’avez pas de grappa, vous pouvez la remplacer par de l’eau de vie.

On l’accompagne d’un bon verre de vin rouge, en particulier de “fragolino“ ou de vin brûlé (vin chaud).

Crédit photo : https://www.flickr.com/photos/28461647@N06/2880900181

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.