Spaghetti à la carbonara

L’origine des spaghetti à la carbonara est controversée : certains affirment qu’ils ont été créés par les « carbonari » (charbonniers) d’Ombrie, qui auraient fait connaître ce plat aux romains au XIXème siècle. D’autres, au contraire, considèrent que c’est le duc napolitain Ippolito Cavalcanti l’inventeur de ce plat, car la recette serait parue dans l’un de ses livres.

Une autre théorie fait remonter la naissance de la carbonara à la seconde guerre mondiale, suite à l’arrivée des américains. En effet, ils importèrent en Europe de grandes quantités de bacon et d’œufs lyophilisés, des produits faisant partie de leurs rations militaires. Grâce à la créativité des cuisiniers romains, ce plat simple et savoureux aurait ainsi vu le jour.

Recette italienne spaghetti à la carbonara

Difficulté : Facile Préparation : 15 MIN. Cuisson : 15 MIN.

Ingrédients pour 4 personnes

  • Spaghetti – 350 g
  • Œufs – 3 jaunes + 1 entier
  • Guanciale (Bajoue de porc) – 150 g
  • Huile d’olive vierge extra – 2 cuillère
  • Pecorino Romain – 100 g
  • Poivre noir

Préparation des spaghetti à la carbonara

Faites bouillir une grande quantité d’eau salée (salez avec modération car les autres ingrédients, notamment la bajoue et le pecorino romano, sont déjà bien sapides). Plongez les spaghetti dans l’eau bouillante et remuez.

Ensuite, coupez la bajoue en dés ou en allumettes, mettez-les dans une poêle et faites-les revenir dans l’huile d’olive jusqu’à ce que la graisse soit transparente et légèrement croustillante. Puis éteignez le feu et laissez refroidir.

Battez les œufs dans un grand saladier, puis ajoutez le poivre moulu, le pecorino et la bajoue. Goûtez la sauce que vous aurez ainsi obtenue et ajoutez du sel si nécessaire.

Egouttez les pâtes  al dente et versez-les directement dans le saladier. Mélangez les spaghetti à la sauce et servez aussitôt.

Conseils

Pour des spaghetti à la carbonara plus légers, vous pouvez faire revenir la bajoue sans huile, dans une poêle au fond anti-adhérent. De plus, la bajoue peut être remplacée par des lardons, plus maigres.

Pour que les œufs battus restent liquides, et éviter « l’effet omelette », ils ne doivent jamais être versées dans les pâtes tant qu’elles sont sur le feu. Les œufs doivent cependant être ajoutés immédiatement après avoir égoutté les pâtes.

La recette originale ne prévoit pas de crème fraîche. En mélangeant correctement le pecorino et les œufs battus, vous obtiendrez une sauce bien onctueuse. Toutefois, certaines personnes ajoutent effectivement une cuillère de crème liquide ou de lait pour délier les oeufs ; tout comme d’autres mélangent le pecorino à du parmesan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *