Spaghetti aux palourdes

Les spaghetti aux palourdes sont l’un des plats les plus connus et les plus appréciés de la cuisine traditionnelle napolitaine. Ils font également partie des incontournables du repas de Noël et du Jour de l’an.

Recette italienne pâtes aux palourdes

Difficulté : Facile Préparation : 20 MIN. Cuisson :  20 MIN.

Ingrédients pour 4 personnes

  • Spaghetti – 400 g
  • Palourdes – 1 kg
  • Ail – 3/4 gousses
  • Persil
  • Huile d’olive vierge extra
  • Poivre

Préparation des spaghetti aux palourdes

Les spaghetti aux palourdes sont très faciles à préparer, mais il faut un peu de patience. En effet, avant de les cuisiner, il faut « trier » les coquillages. Tapotez chaque palourde sur une planche à découper et éliminez toutes celles qui perdent du sable. Placez les autres dans un saladier et faites-les tremper pendant 6 heures environ dans une grande quantité d’eau salée.

Puis, hachez l’ail et le persil, et faites ouvrir les palourdes à feu vif dans une grande poêle. Attention à ne pas les faire cuire trop longtemps. Il est important d’éteindre le feu dès que les coquillages sont ouverts. Réservez les palourdes et filtrez le jus de cuisson. Enfin, faites dorer l’ail dans la poêle avec un peu d’huile d’olive, versez le jus de cuisson, ajoutez la moitié du persil haché, puis versez les palourdes et mélangez le tout. Laissez cuire juste 1 minute ou 2.

Pendant ce temps, vous aurez fait bouillir une grande quantité d’eau salée dans laquelle vous aurez fait cuire vos spaghetti. Égouttez-les al dente et versez-les dans dans la poêle. Mélangez bien le tout et ajoutez le reste de persil, ainsi que du poivre, à volonté. Mélangez à nouveau et servez aussitôt. Bon appétit !

Conseils

Pour réaliser cette recette, nous vous conseillons d’utiliser des palourdes méditerranéennes (Venerupis decussata). Comme elles sont difficiles à trouver, au lieu de choisir des palourdes provenant de l’Atlantique ou d’Asie, vous pouvez les remplacer par des tellines. Bien sûr, il vous faudra plus de temps pour les manger, mais vous conserverez ainsi le bon goût de ce plat typiquement méditerranéen.

Crédits photo : Nate Gray: A Culinary (Photo) Journal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *