Les pâtes italiennes faites maison

Les pâtes représentent sans doute le produit le plus emblématique de la gastronomie italienne : un véritable symbole des tables italiennes.  Très faciles à cuisiner et extrêmement nourrissantes, les pâtes italiennes s’accommodent de mille manières et conviennent en toutes occasions. Entre les sèches et les fraiches, en Italie, on distingue environ 1300 dénominations différentes de pâtes, chacune étant associée à un plat spécifique et à un accompagnement particulier. Les Italiens en consomment en moyenne 28 kilos par an et par personne, dont les sèches représentent les trois quarts et les fraîches, le quart restant. En Italie, les pâtes sont souvent servies en entrée (il primo piatto) ou précédées par des antipasti ; elles ne sont jamais servies comme garniture. Le secret de la réussite est sans doute la cuisson : pour cela il faut les plonger dans un grand volume d’eau salée, environ 1 litre d’eau et 10 g de sel pour 100 g de pâtes, et les surveiller constamment. Les Italiens font cuire les pâtes sèches jusqu’à ce qu’elles soient al dente, c’est-à-dire tendres, mais encore fermes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *